Image 1 Image 2 Image 3 Image 4 Image 5 Image 6 Image 7 Image 8 Image 9 Image 10

Malgré les concessions du pouvoir, les manifestants ont passé la journée à renforcer les barricades protégeant leur camp retranché.
Mehdi Chebil / FRANCE 24

Un groupe de mères de manifestants profite de l’accalmie pour implorer les policiers anti-émeutes de ne pas passer à l’offensive.
Mehdi Chebil / FRANCE 24

Certaines "mamas" se rapprochent de la ligne policière pour dialoguer directement avec les forces de l’ordre.
Mehdi Chebil / FRANCE 24

Le sol glacé est jonché de stigmates des affrontements de la semaine dernière : pierres, cocktails molotovs, cartouche de chevrotine, etc.
Mehdi Chebil / FRANCE 24

Malgré les négociations en cours, les manifestants restent sur leurs gardes.

Mehdi Chebil / FRANCE 24

Le leader du parti nationaliste Svoboda, Oleh Tyahnybok, prend la parole sur la place de l’Indépendance pour exhorter ses troupes à rester mobilisées.
Mehdi Chebil / FRANCE 24

Des cohortes d’ultra-nationalistes armés ont quitté les barricades pour venir écouter le leader de Svoboda.
Mehdi Chebil / FRANCE 24

Organisés de manière paramilitaire, ces groupes nationalistes sont désormais plus visibles que les militants pro-Europe des débuts de la contestation.
Mehdi Chebil / FRANCE 24

Ivan est venu de Lviv en Ukraine de l’Ouest pour soutenir le mouvement contre Ianoukovitch.
Mehdi Chebil / FRANCE 24

Aleksander, chauffeur de bus à Kiev, estime que les concessions du gouvernement sont très insuffisantes.
Mehdi Chebil / FRANCE 24

Utiliser les touches ↑ et ↓ ou le scroll de votre souris pour naviguer
Ukraine :
la mobilisation contre le président
Ianoukovitch ne faiblit pas
Tweeter